Opération propreté couture

Opération propreté couture

Et si on lançait une opération propreté couture ?

On est tous et toutes pareils, le ménage n’est pas forcément notre activité préférée, et souvent on la délègue dès qu’on peut. Mais lorsqu’il s’agit de tenir propre notre zone couture, là vous ne pouvez pas vous défiler !! Vous êtes seul(e) responsable.

Alors j’ai choisi ce mois-ce de vous faire une petite synthèse de mes petits trucs et de ceux glanés au gré de nos échanges en ateliers :

La poussière s’agglutine partout ?

Et si vous l’éradiquiez à la source. Dès que vous avez coupé votre tissu (car souvent c’est l’opération la plus génératrice de résidus de fils en tout genre) ou dès que votre surjeteuse a fini son oeuvre, ayez sous la main votre attirail anti-poussière et ne la laissez pas investir les petits recoins. Au rayon des ustensiles référencés « utilité garantie » on trouve : les lingettes dépoussiérantes, les chiffons microfibres, et le summum = l’aspirateur à main. Oui vous savez celui que d’habitude vous avez en tête pour aspirer les poussières de plâtre lorsque vous percez un trou chez vous. Black et Decker (ou autre marque) est votre ami et il suffit de l’avoir à portée de main. Et oust la poussière la source.

Vos bouts de fils coupés se retrouvent dans tous les coins ?

Et si vous preniez à chaque fois une seconde pour les mettre en lieu sûr… Dans une poubelle de table par exemple. Un pot à crayon fera l’affaire, mais sinon vous avez bien un joli mug sympa. Mon préféré reste mon mini-chaudron magique acheté à l’exposition Harry Potter à Londres. Du rêve, encore du rêve même dans les étapes les plus terre-à-terre de la couture. Peu importe votre choix pourvu que vous ayez le déclic : je coupe un fil, je le mets illico dans ma poubelle de table.

Votre machine a bien bossé ?

Il est temps de lui faire une « soufflante ». Kesako ? Rien à voir avec des réminiscences des duels du 19e siècle je vous rassure. En fait il s’agit de lui éradiquer une bonne partie des résidus de fil qui s’agglutinent à l’intérieur. Prenez une bombe à air comprimé (pour nettoyer les claviers d’ordinateur par exemple). Positionnez une feuille de papier absorbant sous le pied de biche pour protéger la zone canette et donnez un grand coup de soufflerie verticalement dans l’axe du crochet et de l’aiguille. Jetez la feuille puis ouvrez le bloc canette, enlevez-là et pratiquez de même en bas. Et voilà le tour est joué et votre machine est repartie. Et merci à l’équipe de Mme Fabre de Coudre-Paris pour ce truc vraiment très utile.

 

Laisser un commentaire:

Pour Noël, pensez à la formule cadeau « Rêve à offrir« 

Plus d’infos ici

Vous avez la possibilité de commander une formule à offrir  jusqu’à la dernière minute

NB : l’envoi des bons cadeaux par mail ne sera pas assuré les 24, 25, 31/12 et 1/01.

Logo salon aiguille en fete

Les 13 et 14 mars

Venez rencontrer Christine au  salon AEF à Paris Porte de Versailles

 

Logo Editions Eyrolles

Dédicaces et discussions libres sur le stand D027, horaires détaillés à venir dans le calendrier

Les inscriptions aux stages de préparation intensive au CAP couture 2020 sont ouvertes

Stage CAP : les robes finies

Stages de février et mai complets

Stage 6 et 7 avril reste 3 places


N’hésitez pas à vous renseigner sur nos formations en présentiel et notre formation à distance Rêve de CAP