Laver ses tissus – le bon réflexe

Laver ses tissus – le bon réflexe

Aujourd’hui je reviens sur un conseil que je donne souvent : laver ses tissus avant de les utiliser en couture

Les deux échantillons test

Rétrécissements, décolorations, on n’est jamais à l’abri d’un tissu qui nEchantillon test lavage tissue ressort pas tout à fait à l’identique de la machine à laver. Mais comment savoir s’il a bougé ?

Tout simplement en utilisant deux échantillons tests :

  • L’un qui ne sera pas lavé : c’est votre échantillon de décoloration. Il vous permet de garder trace de la couleur initiale. Sans lui, impossible de jurer que la couleur est bien stable au lavage
  • Le second est lavé mais dessus vous allez d’abord tracer au stylo indélébile un carré de 10 x 10 cm en suivant les fils de chaîne et trame de votre tissu. C’est votre échantillon de rétrécissement. Il vous permet de contrôler les variations de longueur avant et après lavage dans les deux sens de tissage. Pourquoi les deux ? Parce que rien ne vous dit que les fils de chaîne et de trame sont rigoureusement de la même composition. Je vois trop de tissus « étranges » ces derniers temps pour ne pas vous le conseiller encore plus qu’avant : coton dans un sens et micro-fibre dans l’autre par exemple !

 

Et si le tissu ne se lave pas ?

Dans ce cas direction la centrale vapeur pour le décatissage de vos deux échantillons. Inondez-les de vapeur et regardez ce qu’ils deviennent tout simplement.

Vous pouvez aussi demander à votre pressing préféré de vous faire le travail de préparation de votre tissu. A faire chez les teinturiers « à l’ancienne » uniquement malheureusement. Eviter les chaînes de magasin qui vont vous regarder d’un drôle d’air si vous leur apporter votre coupon !

Une nouvelle bonne raison de laver ses tissusmachines à laver le ling

Mais au-delà de ces considérations de couturière, saviez-vous que l’ANSES a émis l’an dernier une recommandation explicite de laver tous vos vêtements neufs achetés dans le commerce ? Et que donc cela vaut aussi pour les tissus achetés ?

Pourquoi me direz-vous ?

Parce que la filière textile a encore beaucoup de progrès de traçabilité à faire. En effet savez-vous dire d’où proviennent les fibres des tissus que vous utilisez ? Et encore plus inconnus sont les traitements chimiques plus ou moins agressifs qu’il a fallu mettre en place pour les teindre, les imprimer.

Ce n’est pas un cauchemar, juste un peu de bon sens : un simple lavage (évidemment pour les textiles qui le supportent et sinon un nettoyage au pressing), permet, comme pour les aliments, de supprimer bon nombre de ces substances.

Si vous le souhaitez voici le lien vers l’article du journal Le Monde qui parlait de la recommandation de l’ANSES

Alors on lave sans plus hésiter et dès l’achat

Rien de pire qu’un tissu qui vous appelle pour un nouveau projet sauf que… il n’est pas lavé.

Horreur : 2 jours dans la vue le temps qu’il sèche bien à plat

Donc suivez aussi ce dernier conseil : lavez vos tissus dès qu’ils arrivent chez vous, et stockez-les seulement ensuite. En plus ça vous évite qu’ils « contaminent » le reste de votre stock !

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire:

Pour Noël, pensez à la formule cadeau « Rêve à offrir« 

Plus d’infos ici

Vous avez la possibilité de commander une formule à offrir  jusqu’à la dernière minute avec paiement CB mais l’envoi des bons cadeaux personnalisés sera indisponible entre le 24/12 à 14h et le 26/12 à 9h. Merci.

Du 27 au 30 novembre

Venez rencontrer Christine au  salon CSF à Paris Porte de Versailles

 

Logo Editions Eyrolles

Plus d’infos sur les horaires de dédicaces, rencontres et autres événements dans le calendrier

Rêve à soie - Atelier de stylisme et de couture

Rencontrons-nous au salon CSF sur le stand d’Artesane (D064)

Discussions libres, démos, interviews