Les formations techniques à distance – savoir mixer les modalités pédagogiques

Les formations techniques à distance – savoir mixer les modalités pédagogiques

mixer les modalités pédagogiques

 

Assurer des formation techniques à distance requiert de savoir mixer les modalités pédagogiques utilisées. Telle est la clé de la réussite de ce type de formation et de la satisfaction des apprenants.

Or, la crise sanitaire 2020-2021 a mis en avant le rôle prépondérant de la formation à distance.

Mais de nombreux acteurs, dans l’urgence, ont abordé la transition vers le distanciel comme une transposition pure et simple d’un cours présentiel.

 

 

 

Une palette de modalités à sa disposition

Comme l’indique l’article de Learn assembly papers, la formation à distance peut faire appel à plusieurs types d’outils pour répondre aux besoins de ses apprenants.

schéma des modalités pédagogiques possibles

Les outils synchrones prévoient des moments de rendez-vous communs entre l’équipe pédagogique et un ou plusieurs apprenants. Leur avantage est de faciliter un partage direct d’information. Mais leur inconvénient est d’imposer un créneau commun aux différents participants, contrainte qui va souvent à l’opposé du choix d’une formation à distance.

A l’inverse les outils asynchrones ont l’avantage de permettre à chacun de travailler à l’heure qui lui convient et à son rythme (dans les limites des contraintes globales du cursus). Mais ils peuvent parfois manquer d’interactivité et d’échanges.

Les enseignements « de masse » permettent de faire profiter de la formation à un nombre important d’apprenants en parallèle, évitant ainsi l’engorgement et les longues listes d’attentes sur certaines formations diplômantes. Mais ils perdent de fait en accompagnement personnalisé et en adaptabilité aux réels besoins en formation de l’apprenant.

A l’inverse les enseignements « personnalisés » nécessitent une équipe assurant le suivi pédagogique et des outils adaptés pour que l’apprenant puisse concevoir, au sein de la formation, le cursus qui lui convient.

Les formations à distance mono-modalités

Dans l’urgence des derniers mois, une foultitude de formations soi-disant « à distance » à vu le jour, parfois pour le bonheur des apprenants, le plus souvent pour assurer simplement la survie de l’organisme de formation.

Malheureusement derrière ce terme se cache souvent une pure transposition d’un cours présentiel, sans réelle réflexion pédagogique. Avec le plus souvent une transition utilisant une seule modalité : certains organismes ont opté pour des cours asynchrones avec des quiz d’une part, d’autres pour des cours en visio en direct par petits groupes.

Pour des matières théoriques ou orales (comme de l’anglais, des mathématiques), une telle transposition est peut-être acceptable. Mais pour des matières techniques, avec beaucoup de mise en pratique, un cours à distance selon une seule de ces modalités n’est pas suffisant et ne remplit pas le besoin : il ne suffit pas de fournir des vidéos à un apprenant pour créer un cursus de formation professionnelle ! Certains apprenants s’en contenteront mais cette modalité ne sera pas suffisante pour emmener le plus grand nombre au bout du voyage !

 

Pour un mix des modalités pédagogiques au sein du même cursus

La clé d’une bonne formation professionnelle à distance réside en réalité dans le mix des modalités pédagogiques utilisées. Ainsi nos cursus de préparation au CAP exploitent depuis 2018 ce large panel de possibilité afin que tous nos apprenants trouvent les sources et ressources nécessaires à leur apprentissage et leurs besoins :

  • Massification/asynchrone :
    • Un contenu de difficulté croissante selon un cursus progressif
    • Des cours de type e-learning faisant une part importante aux vidéos, aux explications point par point, aux checklists et permettant à chaque apprenant de travailler les techniques à son rythme
    • Des quiz réguliers pour valider les acquis théoriques
  • Massification/synchrone :
    • Des masterclasses en direct reprenant des difficultés techniques identifiées par l’équipe pédagogique au gré des questions, et répondant en direct aux interrogations des apprenants avec des démonstrations techniques ciblées
  • Personnalisation/synchrone (pour le cursus encadré) :
    • Un suivi individualisé de la progression de chaque apprenant avec des conseils techniques ciblés sur des techniques spécifiques, du coaching, des exercices de renforcement si besoin, et une évaluation régulière de l’acquisition des compétences
    • Un chat entre apprenants pour des échanges directs et de l’entraide ciblée
  • Personnalisation/asynchrone :
    • Une auto-évaluation de chaque apprenant au regard des critères de qualité requis,
    • Une capacité à travailler plus ou moins en profondeur certains sujets avec des exercices optionnels tout au long de la formation
    • Une communauté d’apprenants pouvant s’entraider

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire:

Les inscriptions pour le cursus encadré de préparation au CAP MMVF (session du 22/8/2022 au 31/5/2023)

débutent le mardi 11 janvier 2022

 

Voir le descriptif de la formation

 

Samedi 3 octobre

de 15h à 17h

Portes Ouvertes

Réservez votre créneau de visite pour venir échanger sur la couture, le patronnage, pour le loisir ou la formation professionnelle, venir faire dédicacer votre livre CAP

8 personnes maximum par demi-heure, réservation gratuite obligatoire

NOUVEAUX COURS rentrée 2022

Le mercredi soir : 17-19h et 19-21h « Accompagnement projet couture loisir » avec Marie
Un jeudi par mois : 13h-17h « Objectif CAP » avec Aurore
Un samedi par mois : 13-15h et 15-17h « Accompagnement projet couture loisir » avec Aurore


PROCHAINS STAGES

Dimanche 2/10 :  « Les bons gestes pour un rendu pro »

Rendez-vous dans le calendrier pour réserver votre place !

A ANTONY (92)

Mercredi 20 juillet : stage « Les bons gestes pour un rendu pro »

Jeudi 21 juillet : stage « Maîtriser sa surjeteuse »

Le doublet gagnant pour améliorer drastiquement la qualité de vos projets couture

 

Rendez-vous dans le calendrier pour réserver le vôtre !